Soins dentaires : comment se faire rembourser ?

Les soins dentaires font partie des soins les plus coûteux qui peuvent avoir un réel impact avec votre trésorerie. C’est la raison pour laquelle l’Assurance Maladie et les mutuelles dentaires proposent de rembourser une partie des soins. La mutuelle dentaire est un contrat de prise en charge des frais dentaires. Avoir une bonne mutuelle dentaire est indispensable pour les implants dentaires et les couronnes dentaires.

Les démarches à suivre pour obtenir un remboursement de vos soins dentaires

Si vos frais dentaires sont assez lourds, vous n’avez pas besoin d’avancer les frais de votre poche. Votre mutuelle santé dispose d’un tiers payant. La Sécurité Sociale et la mutuelle ont un accord. Le remboursement se fait automatiquement en présentant votre carte vitale. Vous aurez juste à payer les dépassements d’honoraires et les frais non remboursés par la Sécurité sociale ou la mutuelle. Si vous n’avez pas votre carte vitale, vous devez remettre la feuille de soins à la Sécurité sociale à la Sécurité Sociale. La mutuelle reçoit le décompte de la Sécurité Sociale pour le calcul du remboursement dentaire supplémentaire. Avec la carte vitale, le délai de remboursement des soins dentaires est en moyenne de 48 heures après le décompte de l’Assurance Maladie. Ce délai dépendra surtout de votre mutuelle santé. Vous pouvez avoir une estimation du remboursement en demandant un devis dentaire. La plupart de mutuelles le proposent.

Quels sont les soins dentaires pris en charge par la Sécurité sociale ?

La sécurité sociale prend en charge 70 % du remboursement dentaire selon le tarif de base fixé. Ce taux s’applique sur les soins dentaires pratiqués par les dentistes, y compris la pose des prothèses dentaires. Généralement, le coût facturé par les dentistes sera plus élevé que le tarif de base que la sécurité sociale a fixé. SI vous ne souscrivez pas à une mutuelle dentaire, la facture risque d’être très élevée. La sécurité sociale ne peut pas prendre en charge toutes les maladies parodontales sauf pour le détartrage complet sous et sus-gingival, la mise en place d’une prothèse attelle de convention, l’attelle métallique et la ligature métallique.  Pour permettre à la Sécurité Sociale de prendre en charge les traitements d’orthodontie, votre caisse d’Assurance maladie doit donner son aval. La Sécurité Sociale ne rembourse pas les traitements orthodontie adultes. Les honoraires pratiqués par les chirurgiens-dentistes sont libres. Le calcul de vos prises en charge se fera selon la base établie par la Sécurité Sociale. 

Quels soins sont couverts par la mutuelle dentaire ?

Avoir une bonne hygiène dentaire est indispensable pour préserver son système digestif. Cela inclut une consultation régulière chez le dentiste. Cela permet d’éviter la formation des plaques dentaires et des caries. Le soin octroyé dépend surtout des problèmes dentaires. Puisque la Sécurité Sociale ne rembourse pas l’ensemble des soins dentaires, vous devez souscrire à une bonne mutuelle santé.   Certains soins comme le plombage, la dévitalisation, l’extraction dentaire, l’orthodontie, etc. Cela concerne également les dépassements d’honoraires et les consultations. La souscription d’une mutuelle dentaire n’est pas évidente. Les formules proposées par les mutuelles dentaires sont nombreuses qu’il n’est pas évident de trouver la bonne formule. Pour connaître la valeur des remboursements dentaires sera défini par le taux en %. Le remboursement de la mutuelle orthodontie peut se faire sous forme de forfait ou de pourcentage par rapport au tarif de base que la sécurité sociale a fixé. Le remboursement forfaitaire vous permet de profiter d’une somme mise à votre disposition pour financer vos frais dentaires. Si les frais dépassent la somme attribuée par l’assurance, les frais sont à votre charge. Le remboursement par pourcentage vous promet une prise en charge de 100 %, de 200 %, de 300 % et même de 800 %.

Comment soigner une pulpite réversible ?
Guide pratique pour devenir chirurgien dentiste