Signes et symptômes du cancer de la bouche

Il est primordial de consulter un dentiste rapidement si vous décelez un changement dans l’aspect de votre bouche, que ce soit au niveau de la grosseur, de la couleur ou de la texture des tissus ou si de nouvelles sensations apparaissent, tels que décrits ci-dessous. Ces changements pourraient cacher une croissance anormale de cellules qui peut mener à l’apparition d’un cancer. Ceci étant dit, ces signes et symptômes n’indiquent pas nécessairement la présence d’un cancer, surtout s’ils sont passagers, mais il vaut mieux consulter s’ils perdurent plus de deux semaines.

Signes et symptômes du cancer de la bouche

-Des blessures ou des plaies (ulcères ou lésions chroniques) inexpliquées et souvent indolores à l’intérieur de la bouche ou sur les lèvres qui saignent et/ou qui ne semblent pas vouloir guérir d’elles-mêmes à l’intérieur de deux semaines.
-Une masse, une excroissance ou un gonflement localisé dans la bouche, sur la langue, dans la gorge ou sur les lèvres.
-Une plaque blanche épaisse (leucoplasie) ou une plaque rouge foncé (érythroplasie) non détachable et plus ou moins étendue qui peut se retrouver sur la langue, sur la gencive ou sur les lèvres. Ce genre de plaque peut aussi être à la fois blanche et rouge; on l’appelle alors érythroleucoplasie.
-Une sensation d’engourdissement ou une douleur persistante dans la bouche, la langue ou les lèvres qui peut même irradier au visage.
-Une sensation d’avoir une joue, ou une partie de celle-ci, plus épaisse.
-Un mal d’oreille (otalgie) qui persiste malgré l’absence de signes ou symptômes d’autres maladies, comme les oreillons, une otite ou la congestion nasale et sinusale.
-Enflure à une ou plusieurs parties de la bouche et des structures avoisinantes, telles que les glandes salivaires (surtout celles situées sous la langue), les ganglions du cou ou la mâchoire supérieure ou inférieure.
-Un saignement gingival qui n’est pas associé à une maladie parodontale.
-Une différente sensation de la langue à l’élocution et en mangeant et/ou une difficulté à prononcer des mots en l’absence de maladie neurologique.
-Un changement dans la voix ou une sensation d’avoir toujours une gêne dans la gorge.
-Des dents qui bougent ou des dentiers mal ajustés, sans signes de maladie parodontale, comme la gingivite ou le déchaussement des dents.
-Une altération du goût et difficultés à avaler, en l’absence d’autres symptômes de maladies respiratoires, telles que le rhume ou la grippe.

Signes et symptômes tardifs

La vigilance est de mise pour tous les signes et symptômes ci-dessous, car s’ils sont associés à un cancer buccal, la maladie peut être à un stade avancé. En effet, ces signes et symptômes ont tendance à se manifester lorsque la tumeur cancéreuse grossit ou migre vers une autre partie du corps pour produire des métastases.

Il est donc très important de consulter un dentiste ou un médecin dans les plus brefs délais en leur présence, surtout si des signes ou symptômes précoces, comme décrits dans la section précédente, sont apparus au préalable et perdurent plus de deux semaines.

-Douleur ou sensation de brûlure importante et persistante dans la bouche
-Enflure du cou
-Incapacité d’ouvrir la bouche aussi grande qu’à l’habitude
-Difficulté ou douleur à la déglutition ou à la mastication
-Difficulté à bouger la langue ou la mâchoire du bas

Parmi les signes et symptômes les plus tardifs, on retrouve même une perte d’appétit persistante ou une perte de poids ne pouvant être expliquée par un entraînement physique ou un changement aux habitudes alimentaires (diète, etc.). Dans de rares cas de cancer de la cavité orale, surtout lorsque le cancer est avancé, un « trou » peut se former sur les joues par une lésion tumorale qui provient de l’intérieur de la bouche. Une fracture de la mâchoire peut aussi survenir lorsque le cancer affaiblit trop l’os de la mâchoire.

Hygiène et nettoage de la prothèse dentaire
Hygiène dentaire et alimentation de la femme enceinte