Les cancers de la cavité buccale

Le cancer de la cavité buccale fait partie de la famille des cancers de la tête et du cou, aussi appelés cancers des voies aérodigestives supérieures.

Qu’est-ce qu’un cancer de la cavité buccale?

Le cancer de la cavité buccale fait partie de la famille des cancers de la tête et du cou, aussi appelés cancers des voies aérodigestives supérieures. Il est caractérisé par l’apparition, le développement et la propagation de cellules anormales dans la cavité buccale. Il affecte principalement les régions et les structures suivantes :

-l’intérieur de la bouche, incluant la langue, la muqueuse qui tapisse l’intérieur des joues, le plancher buccal (sous la langue), le plafond buccal (palais dur) et le palais mou
-les gencives
-les lèvres supérieure et inférieure
-les glandes salivaires
-les amygdales
-la gorge ou le pharynx composé du nasopharynx, de l’oropharynx et du laryngopharynx (aussi connu sous le nom d’hypopharynx)

Les structures affectées par le cancer buccal

Parmi les structures les plus souvent affectées par le cancer buccal, on retrouve plusieurs d’entre elles dans la partie inférieure de la bouche, soient la langue, le plancher de la bouche (sous la langue, surtout près du frein lingual et le côté de la mandibule sur lequel la langue repose) et la lèvre inférieure. D’ailleurs, de tous les cancers buccaux, plus de la moitié se situent sur les côtés et le dessous de la langue.

Outre les structures inférieures de la bouche, le cancer oral affecte aussi le palais mou et l’oropharynx. Très rarement, il peut se manifester à l’intérieur des joues (la muqueuse jugale), sur les gencives, sur les glandes salivaires et au palais dur.

Types histologiques des cancers de la cavité buccale

Plus de 90% des cancers buccaux prennent naissance dans les cellules squameuses (plates) qui tapissent la cavité buccale. Ce type de cancer est identifié comme un carcinome épidermoïde, connu aussi sous le nom de carcinome spinocellulaire, une tumeur maligne agressive. Heureusement, cette tumeur est la plus facilement détectable à l’œil nu, mais aussi celle qui se répand le plus rapidement.

Les autres types de cancers de la bouche comprennent :

-le carcinome basocellulaire qui se manifeste principalement sur la lèvre supérieure
-le mélanome, un cancer de la peau qui prend naissance dans les cellules produisant le pigment dans la muqueuse buccale
-l’adénocarcinome qui affecte les glandes salivaires
-le sarcome des os et des tissus mous de la cavité buccale
-le lymphome
-le tératome
-d’autres tumeurs malignes très rares

Origine

Un bon nombre de cas de cancers oraux prennent naissance directement dans la bouche lorsqu’un ou plusieurs facteurs de risque, décrits plus bas, sont réunis.

Certains autres prennent naissance ailleurs dans le corps, par exemple dans la cavité nasale ou les sinus, et se propagent jusqu’à la bouche sous forme de métastases.

À l’inverse, un cancer situé sur la langue ou le plancher buccal produit souvent et rapidement des métastases à distance, c’est-à-dire qu’il se propage dans d’autres régions du corps. Parmi ces régions particulièrement à risque d’être touchés, on compte les ganglions lymphatiques du cou.

Conséquences du cancer buccal

Le cancer buccal demeure aujourd’hui méconnu. Cependant, les gens qui en sont atteints ne peuvent jamais l’oublier, car il touche une région du corps, la bouche, qui est fréquemment utilisée, soit pour manger, pour parler et même pour embrasser. Le cancer de la bouche peut donc diminuer considérablement la qualité de vie de la personne qui en souffre, car il apporte souvent son lot de problèmes selon la partie de la bouche affectée.

Parmi les problèmes directement reliés au cancer, on dénombre la sécheresse buccale, des douleurs ou des inconforts durant la mastication, la déglutition et l’élocution et même l’altération ou la perte totale du goût et parfois même de l’odorat.

Certains problèmes sont plutôt secondaires, soient une gêne de se présenter en public ou de communiquer avec les autres dans le cas où des structures anatomiques externes sont touchées par le cancer. Dans les cas les plus désolants, certains cancéreux peuvent subir des pertes financières importantes si le cancer les pousse à quitter leur emploi ou encore à prendre leur retraite de façon précoce.

Hygiène et nettoage de la prothèse dentaire
Hygiène dentaire et alimentation de la femme enceinte