Problèmes d’éruption

Les problèmes d’éruption sont assez fréquents pendant le développement de la dentition.

Detartrage-dentaire shadow3
tiboute5
Prediction-eruption-radiographie
Problèmes d’éruption

Les problèmes d'éruption sont assez fréquents pendant le développement de la dentition.

  • Certains problèmes peuvent être visibles lors d'un examen clinique de la bouche mais plusieurs ne peuvent être décelés qu‘à l'aide de radiographies.
  • Bien que les canines soient fréquemment affectées par des problèmes d'éruption, toutes les dents peuvent être affectées comme le montrent les exemples en bas de page.
  • Il recommandé de prendre une radiographie panoramique pour avoir une bonne vue d'ensemble de la dentition vers l'âge de 8-9 ans.
  • Les radiographies permettent d'évaluer :
    • la direction d'éruption des dents;
    • le nombre des dents (il peut y avoir des dents manquantes ou en trop);
    • leur forme, grosseur et degré de formation (âge dentaire – retard ou avance);
    • la présence de pathologies (kystes, hypercalcification, résorption, usure, etc.).

    Elles sont comme une “boule de cristal” nous permettant de prédire l'éruption et le développement dentaire pendant la croissance et le développement.

eruption-normale-radiographie
Problèmes d’éruption

ÉRUPTION NORMALE : Ces radiographies de patients âgés de 9 et 10 ans démontrent un patron d’éruption relativement normal. La direction d’éruption et la formation des dents permanentes est acceptable et aucune intervention n’est indiquée à ce moment. Seule une radiographie peut confirmer que le développement dentaire et la position des dents sont normaux ou problématiques.

Eruption-problemes
Problèmes d’éruption

Radiographies illustrant différents problèmes d’éruption. (A) Canines supérieures incluses et une canine inférieure se dirigeant à l’horizontal (garçon 13 ans). (B) Canines supérieures très inclinées et incluses (fille 12 ans). (C) Deuxièmes prémolaires inférieures ayant une direction d’éruption anormale (garçon 13 ans).

Eruption-ectopique
Problèmes d’éruption

(A) Prémolaire inférieure se dirigeant vers l’arrière et absence congénitale (génétique) d’une prémolaire du côté opposé. (B) Une prémolaire bloquée, absence de 2 autres prémolaires et 2 dents temporaires ankylosées (soudées à l’os) et submergées. (C) Perte d’espace suite à la perte de dents temporaires au haut; prémolaires bloquées et incluses.

Canines-incluses
Problèmes d’éruption

Exemples de direction anormale d’éruption de canines supérieures. Ces dents deviennent fréquemment “incluses” et se dirigent vers le palais. La radiographie (B) révèle de plus une pathologie autour des canines (kyste) et l’absence congénitale des 2 latérales supérieures (X).

espace-dentaire-eruption-malocclusion

Problèmes d’éruption; région antérieure

  • En présence de manque d’espace, il est commun de voir les incisives permanente résorber (user) les racine de plus d’une incisive temporaire.
  • Les incisives permanentes sont plus larges que les temporaires tandis que c’est le phénomène opposé pour les prémolaires qu elles, sont plus étroites que les molaires temporaires qu’elles remplacent.
  • Une incisive permanente peut donc “user” les racines de 2 incisives temporaire et les faire tomber lors de son éruption. Ceci peut être détecté facilement avec une radiographie panoramique comme l’illustre l’exemple ci-dessous.
  • Une autre indice qu’il manque d’espace pour l’éruption normale des incisives permanentes est l’absence d’espace entre les dents temporaires vers l’âge de 5-6 ans. Cet espace serait nécessaire et essentiel pour accommoder les permanentes plus larges.
  • Sans espace, du chevauchement ou encombrement dentaire et des problèmes d’éruption sont inévitables. Même la croissance n’aidera pas ce problème de manque d’espace si l’espace n’est pas disponible lors de l’éruption des dents antérieures.
developpement-dentaire
Problèmes d’éruption

Exemples de manque d’espace pour l’éruption des incisives permanentes. (A et B) Les radiographies de ces deux enfants de 6 ans montrent que leurs centrales permanentes (* rouge) sont plus larges que les centrales temporaires (* jaune) qu’elles remplaceront de sorte qu’elles résorberont (usure) les racines des latérales temporaires (* vert) et que les 2 incisives temporaires tomberont vraisemblablement lors de l’éruption d’une seule centrale. Les photos de la dentition montrent clairement qu’il n’y a pas d’espace (ou très peu) entre les incisives temporaires. Les mêmes problèmes peuvent se présenter à l’arcade inférieure.

eruption-probleme
Problèmes d’éruption

Dans cet exemple, les centrales supérieures (A et B * rouges) sont sorties en causant la chute des latérales temporaires. IL ne reste que que quelques millimètres pour accommoder les latérales permanentes plus larges.

Plus d'informations